La Corée du Sud et l’Union européenne ont signé un document préliminaire sur la coopération dans la technologie de la fusion nucléaire, a annoncé lundi le ministère sud-coréen des Sciences et de la Technologie.

"Les deux parties vont examiner les détails du document et un accord officiel sera signé en octobre", a déclaré un responsable du ministère, Kim Chang-woo.

Selon le texte, Séoul coopérera avec l’UE dans la recherche sur la fusion nucléaire et les deux parties formeront un comité de contrôle conjoint pour faciliter les échanges de personnel.

Cette coopération aidera la Corée du Sud à achever l’année prochaine ses installations de recherches sur la fusion nucléaire, a indiqué M. Kim.

La Corée du Sud dépend beaucoup de l’énergie nucléaire. Les réacteurs nucléaires fournissent environ 40% de l’électricité du pays.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)