Réseau Voltaire

Le président états-unien arrivera à Vienne placardée d’affiches « Bush go home »

| Vienne (Autriche)
+

Des mesures de sécurité exceptionnelles ont été prises à l’occasion de la visite que le président américain, George W. Bush, entame mardi à Vienne qui accueille le sommet Union européenne-États-Unis.

Quelque 2000 policiers et agents des services secrets autrichiens, dont 200 hommes du groupe d’intervention Cobra. À ces effectifs il faut ajouter un millier de policiers tenus en réserve, prêts à intervenir en cas de désordres consécutifs aux manifestations antiaméricaines annoncées à Vienne.

Coté américain, George W. Bush, qui est accompagné de son épouse Laura, sera protégé par 250 gardes du corps et de très nombreux agents des services secrets américains. Selon la presse autrichienne la délégation américaine se chiffrera à plus de 800 personnes.

L’avion présidentiel ou « la Maison-Blanche volante » comme on l’appelle autrement, devrait se poser à l’aéroport viennois Schwechat à 19h30 GMT. Le cortège formé par une bonne trentaine de véhicules prendra immédiatement la direction de l’hôtel Intercontinental. Ordinairement le président des États-Unis se déplace à bord d’une Cadillac DeVille exécutée sur commande spéciale et facturée 3 millions de dollars. Ce véhicule ne craint ni les impacts de missiles, ni les attaques au gaz.

Une semaine avant la venue de George W. Bush les autorités autrichiennes avaient installé le long de l’itinéraire emprunté par le cortège plus de 1000 panneaux d’interdiction de stationner.

Mis à part ces panneaux, la veille de la visite d’innombrables affiches portant le slogan « Bush go home » ont été placardées un peu partout dans Vienne. Et celles que les autorités ôtent sont immédiatement remplacées par d’autres.

Une coalition « Bush go home » a même été constituée par diverses organisations de gauche et d’immigrés. Ses militants promettent de mobiliser 15.000 personnes et de manifester pendant toute la durée du sommet.

Source
RIA Novosti (Fédération de Russie)

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.