Le président déchu irakien Saddam Hussein et ses sept coaccusés ont commencé une grève de la faim pour protester contre l’assassinat de l’un de leurs avocats, a déclaré jeudi le principal membre de l’équipe de la défense de Saddam.

« Ils ont entamé une grève de la faim pour protester contre l’assassinat de l’avocat Khamis al-Obeidi », a déclaré à la presse Khali al-Doulaïmi, le principal avocat de Saddam Hussein.

« La grève a commencé et sa fin est conditionnée par l’obtention de garanties des États-Unis et de la communauté internationale concernant la protection des membres de l’équipe de défense »", a affirmé M. Doulaïmi.

Khamis al-Obeidi, l’un des avocats de Saddam Hussein, a été assassiné par balle mercredi après avoir été enlevé à son domicile à Bagdad par des hommes qui s’étaient présentés, selon sa famille, comme des agents du ministère irakien de l’Intérieur.

Deux avocats du comité de défense de Saddam Hussein et de ses sept coaccusés avaient déjà été tués à Bagdad auparavant.

Saddam Hussein et ses sept ex-lieutenants sont accusés du massacre de villageois chiites après un attentat contre le cortège de l’ancien président en 1982 dans la localité de Doujaïl, au nord de Bagdad.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)