Réseau Voltaire
17 juin 1972

Un « banal cambriolage » fait chuter le président Nixon

+

À Washington, le Parti démocrate a installé ses locaux de campagne présidentielle dans l’immeuble « The Watergate ». Dans la nuit du 17 juin 1972, des hommes sont surpris en train d’y poser des micros. Parmi eux, un assistant du président Nixon. Interrogé par la presse, ce dernier minimise l’affaire en évoquant un « banal cambriolage ». Le Washington Post révèlera un an plus tard qu’il s’agit en fait d’une vaste campagne d’espionnage et de sabotage politique de l’opposition, planifiée par l’état-major républicain en vue de la ré-élection de Nixon... avec succès puisque celui-ci obtient un résultat record en novembre (60 % des voix). Mais quand une Commission d’enquête révèle l’existence des « plombiers de la Maison-Blanche », Richard Nixon est le premier président US contraint à la démission. Parmi les spécialistes des coups tordus du scandale du Watergate, on trouve déjà Dick Cheney, Donald Rumsfeld, Richard Perle....

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.