Un coup de palais, dirigé par le prince Khaled Ben Sultan (photo), aurait été planifié en Arabie saoudite. C’est pour le prévenir que le roi Abdallah aurait limogé le vice-ministre de la Défense (20 avril), puis le chef d’état-major des armées (10 mai).

Un ordre d’arrêt du prince Khaled Ben Sultan aurait été signé par le roi dès son retour précipité du Maroc, dimanche 16 juin 2013.


- « Incertitude en Arabie saoudite », Réseau Voltaire, 24 avril 2013.
- « Incertitude en Arabie saoudite (2) », Réseau Voltaire, 10 mai 2013.