GIF - 2.4 ko

Des spots publicitaires produits par le département d’État visaient à présenter une image idyllique des États-Unis dans le monde arabe. Ils présentent un pays multiculturel dans lequel les musulmans peuvent s’épanouir et exercer leur culte librement. Bien que les Etats-Unis aient prévu un budget de 15 millions de dollars pour cette campagne intitulée « Valeurs communes » (« Shared Values »), elle n’a pas rencontré le succès escompté. Les clips ont suscité des réactions hostiles chez les populations ciblées. Plusieurs pays arabes ont même refusé de les diffuser sur leurs chaînes publiques. Al Jazeera ne les diffusera pas non plus : « Ils voulaient trop d’argent », explique M. Boucher, porte parole du département d’État.
Le 16 janvier, Le Wall Street Journal signale que la campagne est suspendue parce qu’elle avait suscité trop de polémiques dans les pays où elle était diffusée. Le département d’État a aussitôt réagi en expliquant qu’il s’agissait au contraire d’un succès, que les spots télé étaient prévus pour s’arrêter à la fin du Ramadan et qu’ils ne sont qu’un volet de la campagne.
- L’un des clips de propagande