Des saboteurs irakiens ont fait exploser un pipeline au nord de Bagdad, dimanche 22 juin 2003, tandis que des combattants tuaient un soldat états-unien et en blessaient deux autres aux abords de la capitale. Ces événements interviennent alors que l’Irak effectue son grand retour sur le marché mondial du pétrole avec ses premières exportations de brut depuis l’invasion britanno-états-unienne. D’autres attaques avaient déjà eu lieu contre des infrastructures pétrolières.

Source
Arab News (Arabie saoudite)
Arab News est un quotidien saoudien qui propose, en plus de quelques articles originaux, une traduction en anglais des articles d’Asharq Al-Awsat. Celui-ci appartient au Saudi Research Marketing Group du Dr. Abdulmuhsun Alakkas, membre du Conseil consultatif saoudien.

« Iraqis Blow Up Fuel Pipeline », par Naseer Al-Nahr, Asharq Al-Awsat, publié par Arab News, 23 juin 2003.