Qu’est-ce que CAPPS II ?

CAPPS II (Computer Assisted Prescreening System) est un système limité et automatisé de contrôle préalable des passagers autorisé par le Congrès dans la foulée des attaques du 11 septembre 2001. Conçu dans le plus grand souci du respect de la vie privée des passagers, il actualise les mécanismes utilisés par les compagnies aériennes. Il permettra de vérifier l’identité des passagers et d’exécuter des évaluations de risques afin de détecter les individus susceptibles de présenter un risque terroriste ou recherchés pour crimes violents.

CAPPS II deviendra un élément clé des multiples moyens mis en oeuvre par la TSA (Administration de la sécurité des transports) pour assurer la sécurité, qui sont notamment l’inspection méthodique des bagages et des passagers par du personnel ayant reçu une formation très poussée, le renforcement de la porte de la cabine de pilotage dans tous les avions et le déploiement de milliers de policiers armés à bord d’un nombre record de vols.

Dans le cadre du CAPPS II, les compagnies aériennes poseront un peu plus de questions aux passagers au moment de la réservation des billets. Elles leur demanderont notamment leur nom, date de naissance, adresse et numéro de téléphone. Avec ces informations supplémentaires, le système pourra rapidement vérifier l’identité du passager et mener une évaluation du risque qu’il représente grâce à des données commerciales et aux informations émanant des services du renseignement. Cette évaluation aboutira à la recommandation de l’un des niveaux suivants de filtrage : risque nul, risque inconnu ou sensiblement élevé, et risque élevé. Les fonctionnaires n’auront pas accès aux données commerciales, et les informations émanant des services du renseignement seront protégées par le gouvernement. L’ensemble de la procédure devrait prendre seulement cinq secondes.

Une fois que le niveau de risque que représente le passager aura été enregistré dans le système, un message codé sera imprimé sur sa carte d’embarquement. A l’avenir, cette information sera transmise directement aux postes de contrôle de la sécurité.

Dans les rares cas où un passager ayant des liens avec le terrorisme ou recherché pour crime violent sera repéré, les forces de l’ordre appropriées en seront avisées. Un pourcentage minime des passagers devra se soumettre à des fouilles supplémentaires au passage de la sécurité. La vaste majorité des voyageurs suivront les procédures normales.

En vertu d’un contrat passé à la suite d’un appel d’offres, Lockheed Martin Management et Data Systems (Lockheed) aideront la TSA à mettre au point le système d’évaluation et de fichage des passagers. Lockheed concevra, mettra au point, installera et gérera pour la TSA un système d’évaluation des risques qui donnera à la TSA la souplesse dont elle a besoin pour atteindre les objectifs imposés par la Loi sur la sécurité de l’aviation et des transports.

Comment CAPPS II renforcera-t-il la sécurité du territoire ?

Un élément crucial de l’approche en plusieurs volets qu’a adoptée la TSA en matière de sécurité est de s’assurer que les voyageurs dont on sait qu’ils menacent la sécurité, ou qu’on soupçonne de constituer un danger, soient stoppés avant même de pouvoir enregistrer leurs bagages. CAPPS II est partie intégrante de cette approche. Il fournit notamment :

- Un meilleur système de prévention - Grâce à CAPPS II, les résultats du fichage seront plus fiables que ceux qui résultent des méthodes actuellement utilisées par les compagnies aériennes. CAPPS II permettra d’établir l’identité du passager et d’évaluer le risque qu’il représente. Il sera également mis à jour au gré des renseignements reçus et de l’ajustement du niveau de la menace terroriste.

- Moins d’attente aux contrôles de sécurité - En réduisant le nombre de personnes ayant besoin d’une inspection plus poussée, CAPPS II accélérera les procédures de sécurité pour la vaste majorité des voyageurs.

- Concentration des ressources - CAPPS II permettra au ministère de la sécurité intérieure de concentrer les ressources réservées au filtrage des passagers et, parce que les risques posés par certains passagers seront mieux évalués, de placer plus judicieusement les policiers à bord des avions.

Quand CAPPS II entrera-t-il en vigueur ?

CAPPS II sera mis en oeuvre dès que tous les essais auront été effectués et que les normes imposées par le Congrès auront été respectées.

Quel impact CAPPS II aura-t-il sur le voyageur ?

La plupart des passagers remarqueront peu de changement à l’enregistrement. En fait, nombre d’entre eux constateront une amélioration. Par exemple, certains passagers que sont soumis à la fouille aujourd’hui parce qu’ils ont été sélectionnés par le système CAPPS I, désormais obsolète, ne le seront plus dans le cadre de CAPPS II, qui est un système beaucoup plus sophistiqué. CAPPS II renforcera la sécurité aérienne parce que les décisions de fichage cadreront mieux avec les informations émanant des services du renseignement et le niveau de la menace terroriste.