Réseau Voltaire

Les parties rivales srilankaises arrivent à Oslo pour des négociations

| Helsinki (Finlande)
+

Les représentants du gouvernement srilankais et des Tigres de libération de l’Eelam tamoul (LTTE, reblle) sont arrivés à Oslo pour engager des négociations directes sur la façon de protéger les observateurs internationaux, chargés de superviser le cessez-le-feu au Sri Lanka, a déclaré le gouvernement norvégien dans un communiqué de presse publié mercredi.

Les quatre membres de la délégation du gouvernement srilankais, ainsi que les cinq interlocuteurs de celle des LTTE, s’entretiendront jeudi et vendredi, discutant de la situation sécuritaire et du rôle joué par la Mission nordique de surveillance au Sri Lanka (SLMM).

Les négociations n’ont pas pour objectif de trouver une solution politique au conflit armé et ne peuvent pas remplacer les pourparlers de Genève destinés à renforcer la mise en oeuvre de l’accord du cessez-le-feu de 2002, a ajouté le texte.

"La situation au Srilanka est extrêmement sérieuse. Il est positif que les parties viennent à Oslo pour discuter de la situation de la SLMM. Comme médiateurs, nous tâcherons de permettre aux parties concernées de trouver des solutions pratiques pour soulager la pression sur la SLMM", a indiqué Erik Solheim, le ministre norvégien du Développement international.

"L’ordre du jour de la réunion a été limité à la SLMM, et nous n’avons pas d’autres espoirs. Nous allons, bien sûr, enjoindre les parties concernées à continuer le processus de paix et reprendre la voie aboutissant à la plate-forme des entretiens qu’ils ont acceptée entre 2002 et 2003", a ajouté M. Solheim.

Le conflit entre le gouvernement srilankais et les LTTE, qui a éclaté en 1983, a coûté la vie à plus de 65.000 personnes jusqu’à l’instauration d’une trêve en 2002 par l’intermédiaire de la Norvège. Des négociations de paix ont eu lieu en février dernier à Genève, mais une seconde série prévue en avril a été annulée, suite à une escalade de la violence.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.