Le projet de réglementation de la Chambre des représentants (Parlement) du Népal, qui cherche à davantage priver le roi de ses privilèges et assurer le transfert du pouvoir au Parlement a été présenté à la Chambre mercredi, a rapporté Radio Népal jeudi.

"Le président du Parti politique des paysans et ouvriers népalais (NWPP), Narayan Man Bijukche, qui a dirigé un comité d’élaboration de 13 membres, a présenté ce projet de réglementations à la Chambre", a précisé la radio.

Ce projet propose d’annuler le concept de "roi au Parlement" adopté par la Constitution de 1990.

Une fois ratifié, ce qui est d’ailleurs certain, le roi ne sera plus une partie du Parlement et la disposition sur l’envoi de documents de la législature adoptés par la Chambre au Palais royal pour un cachet royal deviendra nulle.

"D’après cette proposition, des projets de loi adoptés par la Chambre deviendront des lois après certification par le président du Parlement", a expliqué M. Bijukche lorsqu’il a présenté la proposition.

De même, à la place du roi, le Premier ministre présentera les politiques et les programmes au Parlement, tandis que les sessions du Parlement seront convoquées par le président sur recommandation du Premier ministre, et le président du Parlement aura également le droit de mettre fin à une session.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)