Le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, a eu une conversation téléphonique avec le président américain George W. Bush jeudi soir et l’a félicité pour son action en Irak, au cours de laquelle l’insurgé le plus recherché d’al-Qaïda, Moussab al-Zarqaoui a été éliminé.

Selon un communiqué publié par le Service de presse du gouvernement, M. Olmert a précisé, dans son appel téléphonique à M. Bush, que cela constituait un exemple des moyens par lesquels le terrorisme doit être combattu.

La détermination et la direction dont a fait preuve ce dernier constituent la seule voie pour vaincre le terrorisme, a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Bush a répondu à son interlocuteur qu’il avait parlé plus tôt jeudi à des commandants sur le terrain là-bas et les avait félicités pour cette action réussie, selon le communiqué.

Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, a annoncé lors d’une conférence de presse jeudi, que Zarqaoui, et sept de ses proches adjoints, avaient été tués mercredi soir, dans une opération aérienne conjointe américano-irakienne contre une zone appelée Hibhib, à environ 40 km au nord-est de Bagdad.

Cette attaque a été le résultat de rapports sur des renseignements fournis aux forces de sécurité irakiennes par des habitants dans cette zone et les forces américaines ont agi sur la base de cette information, a-t-il précisé.

Zarqaoui, dont la tête avait été mise à prix pour 25 millions de dollars par les Etats-Unis, était supposé être le plus important meneur du groupe terroriste d’al-Qaïda en Irak.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)