Réseau Voltaire

Téhéran et Rabat conviennent de la constitution d’une commission politique mixte

| Téhéran (Iran)
+

(19 juin) - Le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki et son homologue marocain, Mohammad Benaïssa, ont annoncé, dimanche à Téhéran, être parvenus à un accord pour la constitution d’une commission politique mixte pour le développement des relations bilatérales.

Dans une conférence de presse conjointe, Manouchehr Mottaki a souligné la nécessité d’élargir les champs de coopération entre les deux pays, ajoutant que cette commission mixte contribuera à l’établissement d’une concertation permanente entre les deux parties.

Mohammad Benaïssa a mis en exergue les liens historiques et culturels liant le Maroc et l’Iran, émettant l’espoir de voir les relations bilatérales se consolider davantage, à travers l’échange de visites entre les responsables des deux pays.

Rappelant les caractéristiques géographiques et culturelles du Maroc et de l’Iran, le chef de la diplomatie marcaine a indiqué que le Maroc jouit d’un rang prestigieux sur le plan régional et d’un riche patrimoine culturel et historique.

De son côté, le chef de la diplomatie iranienne a relevé que les échanges commerciaux entre l’Iran et le Maroc restent en deçà des potentialités offertes par les deux pays, soulignant l’importance de la situation géographique du Maroc et sa proximité avec l’Europe. Dans ce sens, il a indiqué que le Maroc dispose d’une plate-forme propice pour l’implantation d’entreprises iraniennes et l’exportation de leurs produits vers l’Europe.

M. Mottaki a affirmé une ferme volonté de renforcement des relations bilatérales dans les domaines culturel et scientifique, et l’intention de Téhéran et Rabat de trouver de nouveaux cadres pour le développement des relations de coopération dans divers domaines.

Les deux ministres ont eu des entretiens auxquels ont pris part notamment MM. Nacer Bourida, directeur des organisations internationales au ministère des Affaires étrangères et de la coopération, Mohamed El Ouafa, ambassadeur du Maroc à Téhéran et Mohamed Masjid Jamii, ambassadeur d’Iran à Rabat.

Lors de ces entretiens, les deux parties ont passé en revue les relations bilatérales ainsi que plusieurs dossiers d’ordre régional et international, notamment le dossier nucléaire iranien et la situation en Irak, en Afghanistan et dans les territoires palestiniens.

Après avoir remis un message écrit par Mohammed VI au président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, M. Benaïssa a quitté Téhéran à destination de Doha (Qatar), avant de se rendre à Bakou en Azerbaïdjan pour prendre part à la réunion des ministres des affaires étrangères des pays de l’Organisation de la Conférence islamique, prévue du 19 au 21 juin.

Source
IRNA (Iran)
L’IRNA est l’agence de presse officielle de la République islamique d’Iran. Elle publie, sous forme de dépêches, une fidèle retranscription des débats qui traversent le pouvoir national, ainsi qu’un compte rendu détaillé de son action diplomatique.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.