Réseau Voltaire

Le Parlement du Venezuela dénonce les mensonges du 11 septembre

| Caracas (Venezuela)
+

Le Parlement du Venezuela a adopté à l’unanimité une résolution adressée au président des États-Unis. Elle condamne vigoureusement la construction d’un mur à la frontière mexicaine et, en son paragraphe 4, elle demande des explications sur les attentats du 11 septembre 2001 dont l’interprétation sert de base à la « guerre contre le terrorisme islamique » :

« [Le Parlement de la République bolivarienne du Venezuela] exige que l’administration Bush fournisse des éclaircissements sur l’attentat auto-infligé du World Trade Center et ses victimes, le prétendu avion qui s’est écrasé sur le Pentagone et les liens entre la famille Ben Laden et la famille Bush. »

Le Parlement vénézuélien est le premier au monde à exprimer son scepticisme sur la version gouvernementale des attentats du 11 septembre. Contrairement aux engagements pris à l’époque par le secrétaire d’État Colin Powell à l’ONU pour faire jouer la « légitime défense », aucune enquête judiciaire, ni internationale, ni même états-unienne, n’a établi les responsabilités, ni même éclairci les faits.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.