Dans une allocution télévisée, le président Slobodan Milosevic a salué " la fin de l’agression " de l’OTAN. Il a exprimé sa gratitude aux héros qui ont défendu la patrie, reconnaissant ainsi qu’en 11 semaines les bombardements alliés ont tué 462 soldats et 114 policiers. Le président a souligné que jamais il n’abandonnerait le Kosovo et que le G8 s’était porté garant de l’intégrité territoriale du pays.

[Une version intégrale anglaise du discours du président Milosevic est disponible sur