Réseau Voltaire

Le Koweït et l’Iran négocient l’exploitation d’un gisement pétrolier offshore

+

Le ministre koweïtien de l’Information, Muhammad Abul Hassan, a annoncé dimanche 2 novembre 2003 que des experts iraniens et koweïtiens allaient discuter afin de définir un mode d’exploitation du gisement pétrolier offshore d’Arash, à la frontière maritime entre l’Iran et le Koweït. Une commission spéciale a été formée pour étudier les questions techniques et légales concernant ce gisement, que le Koweït appelle « ad-Dara ».
Le ministre koweïtien du Pétrole, cheikh Ahmad al-Fahd, s’est rendu à Riyad la semaine passé afin d’échanger des points de vue avec son homologue saoudien, au sujet du gisement d’Arash. Le Koweït et l’Arabie saoudite ont en effet également une frontière commune juste à côté, dans le Golfe persique.
L’Iran a déjà suspendu ses opérations d’exploration du gisement, en réponse à une demande koweïtienne enjoignant Téhéran d’attendre qu’un accord soit trouvé concernant la propriété de ce champ pétrolier.
Le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh, a déclaré la semaine dernière que l’Iran avait décider d’exploiter le gisement d’Arash, et qu’il attendait du Koweït qu’il poursuive les négociations.

Source
IRNA (Iran)
L’IRNA est l’agence de presse officielle de la République islamique d’Iran. Elle publie, sous forme de dépêches, une fidèle retranscription des débats qui traversent le pouvoir national, ainsi qu’un compte rendu détaillé de son action diplomatique.

« Iranian, Kuwaiti experts to discuss Arash oilfield », IRNA, 3 novembre 2003.

Regards du Proche-Orient

Le monde vu du Proche-Orient. Tous les jours, le Réseau Voltaire a relevé les informations publiées dans la presse du Proche-Orient et les a résumé sous forme de dépêches sourcées (mai 2003-janvier 2004).

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.