Hier, le 13 décembre, à 20 h 30 environ (heure locale), les forces armées des Etats-Unis ont capturé Saddam Hussein vivant. Elles l’ont trouvé près d’une ferme située dans les environs de Tikrit, lors d’un raid rapide qui n’a fait aucune victime. Et maintenant l’ancien dictateur irakien va faire face à la justice dont il a privé des millions de personnes.

La capture de cet homme était essentielle à l’essor d’un Irak libre. Elle marque la fin du parcours pour lui et pour tous ceux qui tyrannisaient et qui tuaient en son nom. Pour les derniers fidèles baasistes qui sont principalement la cause de la violence actuelle, il n’y aura pas de retour au pouvoir corrompu et aux privilèges qu’ils détenaient auparavant. Pour la vaste majorité des citoyens irakiens qui souhaitent vivre en tant qu’hommes et femmes libres, cette capture leur donne une nouvelle assurance que les salles de torture et la police secrète ont disparu à jamais.

Cet après-midi, j’ai un message pour le peuple irakien : vous n’aurez plus jamais à craindre le pouvoir de Saddam Hussein. Tous les Irakiens qui ont pris le côté de la liberté ont choisi le bon côté. Les objectifs de notre coalition sont les mêmes que vos objectifs, à savoir la souveraineté pour votre pays, la dignité pour votre grande culture et la possibilité d’avoir une vie meilleure pour chaque Irakien.

Une période sombre et douloureuse de l’histoire irakienne s’est achevée. Un jour qui promet est arrivé. Tous les Irakiens peuvent maintenant se rassembler, rejeter la violence et créer un nouvel Irak.

La réussite de l’opération d’hier témoigne de l’action des hommes et des femmes qui font partie de nos forces armées en Irak. Cette opération s’est fondée sur le travail superbe des agents de renseignement qui ont trouvé les traces du dictateur dans ce vaste pays. Elle a été exécutée avec habileté et avec précision par une force de combat courageuse. Les hommes et les femmes de nos forces armées et les alliés de notre coalition ont à faire face à de nombreux dangers dans le cadre de la poursuite des membres de l’ancien régime et de leurs efforts visant à apporter de l’espoir et la liberté au peuple irakien. Leur tâche, tout comme les risques, continue. Aujourd’hui, au nom de notre pays, je remercie les membres de nos forces armées et je les félicite.

J’ai aussi un message à l’intention de tous les Américains : la capture de Saddam Hussein ne signifie pas la fin de la violence en Irak. Nous avons encore à faire face à des terroristes qui préfèrent continuer de tuer des innocents plutôt que d’accepter l’essor de la liberté au coeur du Moyen-Orient. De tels hommes font peser une menace directe sur le peuple américain, et ils seront vaincus.

Nous sommes arrivés à ce jour par la patience, la détermination et la concentration. C’est là notre stratégie pour progresser. La guerre contre le terrorisme est une forme différente de guerre, menée capture par capture, cellule par cellule et victoire par victoire. Notre sécurité est garantie par notre persévérance et par notre certitude dans le succès de la liberté. Les Etats-Unis ne mettront pas un terme à leur action tant que cette guerre ne sera pas gagnée.

Que Dieu bénisse le peuple irakien et que Dieu bénisse les Etats-Unis.

Source : Maison-Blanche