L’Organisation de la conférence islamique (OCI) a appelé mercredi toutes les parties concernées à lancer des négociations sur le programme nucléaire de l’Iran sans condition préalable, selon des informations parvenues à Moscou depuis l’Azerbaïdjan.

« La seule manière de résoudre la crise nucléaire iranienne est de reprendre les négociations sans condition préalable et d’ améliorer la coopération avec la participation de toutes les parties concernées », indique une déclaration publiée à l’issue de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OCI à Bakou, en Azerbaïdjan.

Les ministres des Affaires étrangères ont par ailleurs déclaré que tous les problèmes sur les garanties et les contrôles nucléaires, y compris pour l’Iran, devaient être résolus dans le cadre de l’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), basée à Vienne.

Washington accuse l’Iran de développer secrètement des armes nucléaires sous couvert d’un programme civil, ce que Téhéran dément catégoriquement. L’Iran affirme que son programme nucléaire vise uniquement à produire de l’électricité.

Au début du mois, l’Iran a reçu une proposition comprenant un ensemble de mesures visant à le persuader de cesser ses activités d’enrichissement d’uranium. Téhéran n’a pas encore donné de réponse officielle.

La proposition, dont les détails n’ont pas été rendus publics, a été élaborée par les cinq membres du Conseil de sécurité de l’ ONU et l’Allemagne. Elle a été présentée à l’Iran par le Haut représentant de l’UE pour la politique extérieure, Javier Solana.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, a indiqué mardi à Bakou que son pays était prêt à reprendre les négociations avec les pays européens sans condition préalable.

« Les négociations peuvent commencer avant que nous ne donnions une réponse. Un certain nombre de points et de doutes dans la proposition doivent être clarifiés », a affirmé M. Mottaki.

« C’est pourquoi il est nécessaire de commencer les négociations entre l’Iran et les autres pays, sans condition préalable, afin de permettre un rapprochement entre les différentes parties », a-t-il ajouté.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)