Au moins trois soldats pakistanais ont été tués et trois autres blessés lors de l’explosion d’une mine mercredi dans la région tribale du Nord- Waziristan, dans le nord-ouest du Pakistan, a rapporté une chaîne de télévision locale.

Un convoi des forces de sécurité a sauté sur une mine alors qu’il traversait un village proche de Mir Ali, la commune principale de la province du Nord-Waziristan, a rindiqué la chaîne privée GEO.

Le convoi était en route pour Miranchah, où se trouve le QG du Nord-Waziristan, après avoir quitté Bannu, une grande ville située en bordure de la province, a précisé GEO.

En représailles, les forces de sécurité ont bombardé un lieu soupçonné d’être le repaire des activistes. Pour l’instant, aucun rapport n’est disponible sur les pertes humaines du côté des rebelles, selon la même source.

Après l’explosion, les forces de sécurité ont bloqué les routes principales entre Miranshah et Bannu et transféré les corps et blessés à un hôpital de la région.

Aucun groupe n’a revendiqué la responsabilité de cet attentat et il n’y pas eu de communiqué officiel sur l’incident.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)