Après la démission de George Tenet et les auditions du Sénat sur les questions de renseignement et celle de la Commission d’enquête sur 11 septembre, la sagesse conventionnelle semble appeler à une réforme de l’organisation des services de renseignement dans le cadre de la guerre au terrorisme. Agir ainsi serait pourtant une grave erreur.
Il est surtout question de créer un poste de directeur central du renseignement qui disposerait d’un contrôle budgétaire sur le travail de toutes les agences et qui serait dissocié du poste de directeur de la CIA. Il s’agit là d’une proposition typique de politiciens ne connaissant rien à la réalité des organisations. Aujourd’hui le directeur de la CIA, qui est également le directeur du renseignement, a déjà un contrôle budgétaire sur les agences de renseignement. Si on crée un poste de directeur du renseignement dissocié de la CIA, il se retrouvera sans pouvoir car ni la CIA, ni le Pentagone n’abandonneront leur prérogatives.
Il est vrai toutefois que le directeur de la CIA n’a pas assez de moyens de contrôle sur le renseignement, mais il faut renforcer ses pouvoirs au lieu de créer un nouveau poste. Il doit :
- Disposer d’une autorité budgétaire totale.
- Avoir un droit de regard sur les nominations aux directions des services de renseignement nommés par le Pentagone.
- Les services de renseignement devront avoir des évolutions budgétaires fixées cinq à dix ans à l’avance.
- Il faut que l’évaluation des problèmes qui ont mené à la mauvaise appréciation du péril islamiste et des armes de destruction massive irakiennes se fassent entre la Commission du renseignement du Congrès et le directeur du renseignement.
- Il faut repousser la réforme du renseignement à une date postérieure à la campagne présidentielle.

Source
Gulf News (Émirats arabes unis)
Gulf News est le principal quotidien consacré à l’ensemble du Golfe arabo-persique, diffusé à plus de 90 000 exemplaires. Rédigé à Dubaï en langue anglaise, il est principalement lu par la trés importante communauté étrangère vivant dans la région.
International Herald Tribune (France)
L’International Herald Tribune est une version du New York Times adaptée au public européen. Il travaille directement en partenarait avec Haaretz (Israël), Kathimerini (Grèce), Frankfurter Allgemeine Zeitung (Allemagne), JoongAng Daily (Corée du Sud), Asahi Shimbun (Japon), The Daily Star (Liban) et El País (Espagne). En outre, via sa maison-mère, il travaille indirectement en partenarait avec Le Monde (France).
New York Times (États-Unis)
Le New York Times ambitionne d’être le premier quotidien global au travers de ses éditions étrangères.

« Racing to Ruin the C.I.A. », par Robert M. Gates, New York Times, 8 juin 2004
« Racing to ruin the CIA as many flaws show up », Gulf News, 9 juin 2004.
« Don’t ruin the CIA : Rescuing America’s intelligence network », International Herald Tribune, 9 juin 2004.