Frank González, actuellement directeur de l’agence Prensa Latina, fut l’un des premiers Cubains à arriver à la tour de contrôle de l’aéroport ce jour-là, où Abdo Soto, diplomate cubain à l’ambassade de Cuba en Jamaïque, lui recommanda de ne pas révéler sa condition de journaliste afin de pouvoir accéder à l’information sans restrictions.

« Nous avons écouté trois fois l’enregistrement, car il y avait une information révélatrice : "Nous avons une explosion à bord ! On descend rapidement ! Il y a du feu !" », raconte Frank.

Après avoir écouté l’enregistrement, le reporter a parlé avec le capitaine Bustamante, un pilote âgé de 50 ans qui s’est intéressé par les détails :

« Tu es sûr d’avoir entendu qu’il y a avait une explosion à bord ? », lui demanda-t-il. Il fronça les sourcils et il conclut : « Alors il s’agit d’un sabotage. »

Devant le doute de Frank, Bustamante lui confirma qu’il n’y avait pas de substance dans les mécanismes de l’avion capable de le faire exploser.

« J’ai pris le téléphone du bureau de Cubana d’Aviation et j’ai téléphoné à l’Agence, à La Havane. J’ai dicté à Aroldo Wall une information très courte à peu près comme ça : "Une explosion a été la cause du crash de l’avion de Cubana d’Aviation avec 73 passagers à bord devant le littoral de la Barbade " », explique Frank.

Posada Carriles, l’auteur intellectuel de ce sabotage, se trouve en prison aux États-Unis par « entrée illégale au territoire des États-Unis » tandis que les familles des victimes et des milliers de personnes honnêtes demandent son extradition au Venezuela, d’où il s’est enfuit lorsqu’il était en prison et attendait les conclusions du procès judiciaire par ce crime.

Source
Agence Cubaine de Nouvelles
L’Agence Cubaine de Nouvelles (ACN) est une division de l’Agence d’information nationale (AIN) de Cuba fondée le 21 mai 1974.

Agence Cubaine d’Information