Le commandant en chef du Norad, le général Ralph « Ed » Eberhart a déclaré, mercredi 25 août 2004, que la sécurisation parfaite de l’espace aérien états-unien par ses soins rend impossible le renouvellement d’attentats comme ceux du 11 septembre. Cependant, a-t-il poursuivi, Al Qaïda pourrait être tenté d’attaquer la prochaine fois… par l’océan. Le général a évoqué la possibilité de tirer un missile à courte portée, depuis un bateau stationné à proximité de Washington ou de New York, y compris un missile chargé d’armes de destruction massive. Ces déclarations, qui font suite à une inspection du vice-président Dick Cheney au Norad, sont un plaidoyer du général Eberhart pour l’extension de ses compétences à la surveillance côtière, voire maritime. Ralph Eberhart, qui a échoué à assurer la sécurité aérienne le 11/9, cumule désormais ses anciennes fonctions avec le commandement stratégique, le commandement spatial et le commandement sur le territoire US. Il est aujourd’hui l’officier états-unien le plus puissant.