Réseau Voltaire
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre

1/41 : Terrell E. Arnold

+

Terrell E. Arnold, MA - Ancien directeur adjoint du contre-terrorisme et de la planification d’urgence, Département d’État des États-Unis.

JPEG - 15.7 ko

M. Arnold, expert de premier ordre en terrorisme et contre-terrorisme, est l’auteur de plusieurs ouvrages sur ces sujets. En juillet 2007, M. Arnold écrivait dans un long article : « Les dirigeants à Washington maintiennent les Américains dans l’obsession des événements du 11-Septembre. Nous en sommes au même point qu’au lendemain des attentats pour ce qui est de comprendre comment cela fut accompli, ou par quel ennemi. Ils nous répètent constamment que c’était l’œuvre d’al-Qaïda, mais ils ne nous en ont toujours pas apporté la moindre preuve.

Ils nous ont donné une version officielle de ce qui s’est passé ce jour-là, mais leur histoire est truffée de contradictions et les faits tangibles à ce moment-là démentent la plus grande partie du compte rendu officiel… La guerre contre le terrorisme, présentée comme une posture de défense de l’après 11-Septembre, est une imposture colossale. » [1]

Quand, au cours d’une interview en février 2009, on lui a demandé pourquoi il doutait du compte rendu officiel sur le 11/9, M. Arnold a répondu : « La nature des événements à New York. L’effondrement des immeubles. La notion que la frappe des avions aurait causé l’effondrement de tels bâtiments, construits comme ils l’étaient, ne me convient pas. Le dernier bâtiment qui s’est effondré n’a même pas été attaqué... La simple mécanique de l’événement. Les probabilités pour que les deux bâtiments, d’une telle hauteur et structure, s’effondrant de cette manière sur leurs propres fondations sont extrêmement faibles. » Il a également affirmé : « Il est difficile de réunir 16 personnes prêtes à se suicider simultanément. L’argument n’a pas été soutenu. L’histoire officielle n’est pas convaincante car elle n’aborde pas les vrais problèmes de manière complexe. » [2]

Traduction
ReOpen911.info

Portrait suivant : (2/41) Angelo Codevilla
Liste des 41 personnalités

[1] « It is Vital to Move Beyond 911 », par Terrell E. Arnold, Rense, 3 juillet 2007.

[2] « Leading Counter-Terrorism Expert and Former High-Level Official Slams War on Terror and Questions 9/11 » par George Washington, Washington Blog, 3 février 2009.

 
2/41 : Angelo Codevilla
2/41 : Angelo Codevilla
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
3/41 : Edward Peck
3/41 : Edward Peck
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
4/41 : lieutenant-colonel Karen Kwiatkowski
4/41 : lieutenant-colonel Karen Kwiatkowski
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
5/41 : commandant John M. Newman
5/41 : commandant John M. Newman
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.