Réseau Voltaire

G.W. Bush n’aime pas serrer les mains des Haïtiens

+

L’opinion publique latino-américaine s’est indignée d’un bref extrait d’un reportage de la BBC, largement repris par les télévisions du continent. On y voit les deux envoyés spéciaux des Etats-Unis pour l’aide à Haïti, les anciens présidents Bill Clinton et George W. Bush serrant les mains de la foule en présence de nombreux photographes.

Cependant, M. Bush ne supporte pas le contact des mains des Haïtiens et s’essuie discrètement sur la chemise de M. Clinton.

Pour sa défense, les commentateurs républicains assurent que l’ancien président n’est pas allergique aux noirs, mais éprouve une phobie des germes.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.