D’importantes manifestations en faveur de la Grande Jamahariya arabe libyenne et de son guide Mouammar Kadhafi ont eu lieu au Mali, vendredi 14 octobre 2011.

La Jamahariya a été attaquée par une coalition internationale en mars, prétendument pour protéger les civils du tyran, en réalité pour installer un gouvernement fantoche.

Les manifestants arboraient des T-shirt et des pancartes à l’effigie du colonel Kadhafi et scandaient leur volonté de mourir pour sauver la Libye. Des brigades internationales sont en cours de formation pour s’opposer à la recolonisation de l’Afrique.

La Jamahariya consacrait une part de sa rente pétrolière au développement d’États africains, dont le Mali [1]. L’aide libyenne au développement de l’Afrique était plus importante que la totalité de l’aide occidentale.

[1] « La guerre contre la Libye est une catastrophe économique pour l’Afrique et l’Europe », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 3 juillet 2011.