JPEG - 15.3 ko

Nous avons confirmé aujourd’hui la décision prise par le Conseil de l’Atlantique Nord il y a une semaine. Notre opération en Libye prendra fin le 31 octobre. D’ici là, avec nos partenaires, nous continuerons à suivre l’évolution de la situation. Et nous continuerons de répondre, en cas de besoin, aux menaces pesant sur les populations civiles.

Nous avons pleinement rempli le mandat, historique, qui nous avait été donné par l’ONU de protéger le peuple libyen et de faire respecter la zone d’interdiction aérienne et l’embargo sur les armes. L’opération Unified Protector est l’une des plus grandes réussites de l’histoire de l’OTAN.

Nous avons lancé cette opération complexe dans des délais extraordinairement courts. Nous l’avons menée efficacement, avec souplesse et précision aux côtés d’un grand nombre de partenaires en provenance de la région et d’ailleurs. Et nous y mettons un terme d’une façon réfléchie et contrôlée – parce que notre mission militaire est à présent accomplie.

Je tiens à remercier nos commandants et les membres de nos forces armées de leur excellent travail, de leur extrême rigueur et de leur remarquable dévouement.

Nous avons travaillé ensemble pour le peuple libyen. De manière à ce qu’il puisse prendre son avenir en mains avec fermeté et en toute sécurité. Les Libyens ont maintenant libéré leur pays. Ils ont transformé la région. Cette victoire est la leur.

Il leur reste bien sûr beaucoup à faire – construire une nouvelle Libye, fondée sur la réconciliation, les droits de l’homme et l’état de droit. Une Libye démocratique pour tous les Libyens.

Le monde entier est à leur côté. Et l’OTAN est prête à aider les Libyens, s’ils en ont besoin et s’ils le demandent. Les aider à réformer les institutions de sécurité et de défense dont toute démocratie a besoin pour préserver sa liberté et sa sécurité.