Le Conseil des gardiens de la révolution (équivalent d’un Conseil constitutionnel) a publié mardi la liste des huit candidats validés à l’élection présidentielle du 14 juin prochain.

Le Conseil devait statuer sur 686 dépôts, dont celui de l’ancien président Rafsanjani (l’homme le plus riche du pays), et celui de l’ancien directeur de cabinet de Mahmoud Ahmadinejad, Mashaie, tous deux écartés.

En définitive, les candidats sont :

- Mohammad-Reza Aref, universitaire, ex-premier vice-président iranien (2001-05)
- Gholam-Ali Haddad-Adel, ex-président du parlement iranien (2004-08), père du gendre du Guide suprême
- Saïd Jalili, secrétaire du Conseil national pour la sécurité nationale (depuis 2007)
- Mohammad Baker Kalibaf, ancien commandant de la Police nationale (1999-2005), maire de Téhéran (depuis 2005)
- Seyed Mohammad Sadegh Kharrazi, ex-ambassadeur aux Nations-Unis (1997-2002) puis en France (2002-06)
- Mohsen Rezaï, ancien commandant des Gardiens de la Révolution (1981-97)
- Hassan Rowhani, ex-secrétaire du Conseil suprême iranien pour la sécurité nationale (1999-2005), président du Centre de recherches stratégiques
- Ali Akbar Velayati, ex-ministre des Affaires étrangères (1981-97), secrétaire particulier du Guide suprême.

Soit 5 proches du Guide suprême et 3 proches de l’ancien président Khatami.