Réseau Voltaire

La Syrie libère toute la ligne de démarcation avec Israël

+

L’Armée arabe syrienne est parvenue à libérer la totalité de la ligne de démarcation avec Israël qui était occupée par des jihadistes.

L’administration el-Assad confirme que la rapidité avec laquelle les derniers combats ont eu lieu est la conséquence des accords Poutine-Trump conclus lors du sommet d’Helsinki du 16 juillet.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et le chef d’état-major, Valéri Guérassimov, se sont rendus successivement en Europe —malgré l’interdiction d’accès au territoire prononcée contre le général Guérassimov— et en Israël. Ils se sont engagés au respect de la ligne de démarcation israélo-syrienne.

Trois réunions secrètes ont eu lieu entre l’Armée arabe syrienne et l’armée israélienne, sous les auspices de l’Onu et de la Russie.

L’administration Netanyahu a fermé sa frontière à ses collaborateurs qui lui demandaient asile et s’est abstenue de leur faire parvenir des munitions. Elle espère obtenir que l’armée arabe syrienne stationne sans troupes pro-iraniennes le long de sa frontière.

L’armée états-unienne devrait, quant à elle, se retirer de la base qu’elle occupe illégalement à Al-Tanf (frontière jordanienne).

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.