JPEG - 33.6 ko

« Depuis le 27 septembre 2020, les forces armées azerbaïdjanaises, avec le soutien de la Turquie et des organisations terroristes du Moyen-Orient, ont déclenché une guerre d’agression contre la République d’Artsakh. L’attaque armée à grande échelle de l’Azerbaïdjan contre la République d’Artsakh est accompagnée par de graves violations des normes du droit international humanitaire, ainsi que des lois et coutumes applicables dans les conflits armés. En particulier, les formations armées azerbaïdjanaises et turques bombardent délibérément des villes, des villages et des biens civils d’Artsakh dans le but de terroriser et de détruire Du fait de leurs actes criminels, de nombreuses victimes sont à déplorer parmi la population civile.

Nous nous félicitons des efforts des dirigeants des pays coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE et de la communauté internationale dans son ensemble, visant à mettre un terme immédiat à l’agression armée de l’Azerbaïdjan et à favoriser la désescalade des tensions. Dans le même temps, nous notons que toutes les demandes et tous les appels de la communauté internationale sont cyniquement rejetés par la triple alliance de la Turquie, de l’Azerbaïdjan et des organisations terroristes.

Nous appelons la communauté internationale à reconnaître l’indépendance de la République d’Artsakh afin de garantir les droits des citoyens de l’Artsakh à la vie et au développement pacifique. Dans la situation actuelle, la reconnaissance internationale de l’Artsakh est le seul mécanisme efficace pour restaurer la paix et la sécurité dans la région. »