- Le CNI a appelé à voter pour deux candidats FN : M

ichel Guiniot (3e de l’Oise) et Olivier François (7e de l’Oise).

- Raoul Béteille (RPR), qui ne pouvait pas se maintenir au second tour dans la 1re circonscription de Seine-Saint-Denis a appelé à faire barrage à la gauche et donc, implicitement, à soutenir le candidat FN, François-Xavier Sidos.

- Philippe Malaud (CNI) "appelle l’ensemble de ses électeurs gaullistes et indépendants à porter leurs suffrages au 2e tour sur Bruno Gollnisch [13e du Rhône]. Il en va de même dans la 14e circonscription en faveur de M. Morati auquel aucune voix ne doit manquer puisqu’il sera seul en lice contre le candidat du Parti communiste".

- Yves Rousset-Rouard (UDF-DL) a apporté un soutien discret au FN : "Si c’est un vote de conviction, je le respecte car je suis attaché à la démocratie. En revanche, s’il s’agit d’un vote de protestation, je l’ai compris et mon bilan personnel montre que j’ai dit suffisamment de choses pour montrer qu’il faut changer de politique..." (cité dans Minute du 28/05/97).