Réseau Voltaire

Grève des producteurs d’opium

+

Au mois d’avril, les producteurs d’opium licite destiné à l’industrie pharmaceutique du Madhya Pradesh ont refusé de vendre leur récolte au gouvernement. Selon Kanheyalat Dungarwal, leader de la Fédération des producteurs d’opium de l’Inde, le kilo d’opium est payé 250 roupies (8 dollars) alors que les trafiquants offrent jusqu’à 8 000 roupies (255 dollars). Le district de Mandsaur est, avec 76 000 cultivateurs de pavot sur 11 000 hectares, la première région productrice d’opium licite dans le monde. Durant les 15 premiers jours de la grève le gouvernement fédéral n’a pu acheter qu’un tiers de la production et les autorités locales lui ont demandé d’augmenter ses prix. Bien que certains paysans aient d’ores - et - déjà vendu leur récolte aux trafiquants, les autorités estiment que seuls 300 kilos d’opium ont été détournés. En effet, cette année la culture avait été limitée à un hectare par famille et les données concernant la production informatisées sous le contrôle de fonctionnaires du service des impôts (correspondant de l’OGD en Inde).

(c) La Dépêche Internationale des Drogues n° 44

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.