- L’association internationale Human Rights Watch a rendu public, le 25 juin, un rapport sur les crimes commis par l’UÇK au Kosovo. Ce document (HRW flash 50) a été établi à l’issue d’une enquête d’une semaine à Orahovac, Prizren et Pec. Il est suffisamment précis pour attester que des hommes de l’UÇK se sont rendus coupables de traitements inhumains, enlèvements, détentions abusives et viols dans chacune des trois villes où l’enquête a été effectuée, mais trop parcellaire pour pouvoir en extrapoler une évaluation de l’ampleur des atrocités imputables à l’UÇK.

- 140 Serbes et Monténégrins ont été enlevés au Kosovo par l’UÇK au cours des douze premiers jours du cessez-le-feu. (D’après le Centre de presse de Pristina.)