La totalité des massacres qui sont aujourd’hui mis à jour a été commise par les Serbes après le début des bombardements. Force est de constater que sans cette " guerre juste " beaucoup de gens seraient encore en vie, beaucoup de maisons n’auraient pas été détruites, et deux peuples qui vivaient ensemble depuis 600 ans pourraient encore envisager un avenir commun.