Je m’étonne que la presse relaie la propagande de l’OTAN selon laquelle l’Alliance aurait atteint ses buts de guerre par sa seule campagne aérienne. L’objectif initial de la guerre était de prévenir un désastre humanitaire en stoppant la répression au Kosovo.

A l’issue de 11 semaines de bombardements intensifs, 4 000 personnes ont été tuées et 1 million ont été déplacés. L’Alliance a alors redéfini ses objectifs, il s’agissait désormais d’assurer le retour des réfugiés. Ce qui fut fait, mais qui ne masque pas qu’on ne peut protéger un peuple en bombardant à 15 000 pieds d’altitude.

Plutôt que de se livrer à des exercices de propagande cynique, l’OTAN devrait réfléchir à la manière de livrer des guerres dans un but réellement humanitaire. Ceci requiert un meilleur commandement et une capacité de déploiement au sol.