Lundi 12 juillet 1999

(30e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- L’Allemagne et l’Autriche boycotteront jusqu’à nouvel ordre les réunions ministérielles de l’Union européenne. Ils exigent que l’Allemand soit désormais ajouté aux langues officielles de ces réunions qui sont traditionnellement l’anglais et le français.

- Un mois après le cessez-le-feu, 685 000 réfugiés ont déjà pu retourner au Kosovo. 87 000 autres sont toujours réfugiés dans les pays limitrophes. 300 000 à 500 000 Kosovars sont sans abris. Tandis qu’environ 1 800 000 personnes déplacées lors des précédents conflits yougoslaves (depuis 1991) n’ont toujours pas retrouvés leur foyer.

- Le secrétaire à la Défense américain, William Cohen confirme que l’OTAN ne recevra pas de nouvelles adhésions avant 2002 et qu’à cette date les États-Unis feront entrer l’Albanie. En attendant, les États-Unis débloquent une subvention de 600 000 $ pour la formation de l’armée albanaise. De leur côté, la Slovénie et la Roumanie publient une déclaration commune demandant la modification du calendrier et leur intégration immédiate dans l’OTAN.

- Présentation de Radislav Brdjanin devant le Tribunal pénal international pour des crimes commis en Bosnie en 1992. A cette occasion l’ambassadeur américain David Scheffer accuse la France de protéger Radovan Karadzic, qui se cacherait dans le secteur d’occupation français.

- Le parlement slovaque adopte une loi sur les langues et les minorités régionales. Les députés qui s’y opposent se lèvent dans l’hémicycle pour chanter l’hymne national.

- Visite de William Cohen en Hongrie. Sollicité par le Premier ministre, Viktor Orban, il refuse de prendre parti sur l’autonomie de la Vojvodine (Serbie).

- Visite du procureur Louise Arbour en Albanie.

- Visite de Bob Hombach en Croatie.

- Visite de Joscka Fischer en Grèce.

- Le Premier ministre turc, Bulent Ecevit, déclare qu’il n’y a pas de problème chypriote, puisqu’il a réglé celui-ci en 1974.

- Sommet des ministres des Affaires étrangères arménien, iranien et grec à Athènes, dans le cadre du nouveau pacte de Défense.

Mardi 13 juillet 1999

(31e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- Première réunion à Bruxelles du groupe de pilotage à haut-niveau pour la reconstruction. Les participants conviennent que (1) compte tenu des dommages subis par les États limitrophes, la reconstruction doit être pensée à l’échelle régionale et non pas du seul Kosovo ; (2) aucune aide ne sera consentie à la Yougoslavie avant de profondes réformes démocratiques (c’est-à-dire avant la chute de Milosevic) ; (3) la conférence des donneurs est convoquée le 28 juillet à Bruxelles.

- L’agence Kosova press, qui diffusait sur Internet depuis Tirana pendant la guerre, est désormais réinstallée à Pristina. Les quotidiens Kosova Today et Koha Ditore, qui étaient distribués gratuitement aux réfugiés, continuent à être offerts aux Albanais retournés au Kosovo.

- Visite de William Cohen en Grèce.

Mercredi 14 juillet 1999

(32e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- La présidence finlandaise de l’Union européenne propose que si le siège de l’Organisation de reconstruction des Balkans est installé à Thessalonique (Grèce), une partie de ses services opérationnels soit installée à Pristina (Kosovo).

- Sommet des ministres des Affaires étrangères albanais, grec et macédonien en vue de préparer le Pacte de stabilité. À l’issue de la rencontre, le ministre albanais déclare que la construction du 8e corridor est le projet prioritaire et révèle que, le 6 juillet, le gouvernement albanais a signé un accord avec la Grèce pour la construction d’un autre corridor reliant la Dalmatie à l’Ionie.

- Visite de Bodo Hombach en Albanie. Le président albanais, Rexhep Meidani, lui répète que la construction du 8e corridor est la première des priorités.

- Le président albanais, Rexhep Meidani, célèbre la fête nationale française avec les troupes françaises restant en Albanie. Dans un courrier adressé à Jacques Chirac, il assure que la France reste un partenaire privilégié pour son pays et l’invite à lui rendre visite.

- Cinq navires de guerre russes débarquent un contingent de la force de paix à Thessalonique.

Jeudi 15 juillet 1999

(33e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- Vuk Draskovic et Zoran Djindjic, les deux principaux chefs de l’opposition serbe, tiennent meeting séparés à Athènes, à l’invitation du ministre grec des Affaires étrangères, George Papandreou.

- Retour d’Ibrahim Rugova au Kosovo, accompagné par l’ambassadeur américain Christopher Hill. Rugova rencontre le représentant provisoire de l’ONU, Sergio Vieira de Mello, quelques heures avant l’arrivée de Bernard Kouchner.

- Le représentant permanent de l’ONU, Bernard Kouchner, arrive au Kosovo.

- 25e anniversaire du coup d’état de Mgr Makarios III à Chypre avec le soutien de la junte militaire grecque, en 1974. Le conseil municipal de New York condamne l’occupation de Chypre par la Turquie.

- Les Émirats arabes unis augmentent leurs subventions à l’Albanie à hauteur de 3 millions de dollars

- Visite du général Clark en Roumanie.

- Visite de William Cohen en Turquie.

Vendredi 16 juillet 1999

(34e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- Trois proches d’Omar Ben Laden et leur famille sont expulsés d’Albanie.

- Sous la présidence de Bernard Kouchner, première réunion du Conseil de transition du Kosovo, organe consultatif auprès de l’UNMIK, désigné par celle-ci. Ibrahim Rugova, trouvant que la composition favorise l’UÇK, boycotte la réunion.

- Visite de Bernard Kouchner à Bruxelles, où il rencontre la Commission européenne.

Samedi 17 juillet 1999

(35e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- Selon la presse iranienne, la Turquie aurait bombardé des positions supposées du PKK en Iran. Cette offensive est démentie par Ankara.

Dimanche 18 juillet 1999

(36e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- Visite du président de la Banque mondiale, James Wolfenson, en Albanie.