Lundi 2 août 1999

(51e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- Arrivée de 350 nouveaux policiers de l’ONU au Kosovo (71 Russes, 135 Américains, 35 Canadiens), ce qui porte ce corps à 474 hommes. Par ailleurs, à ce jour, 25 000 kosovars ont posé leur candidature pour être engagés dans la police du Kosovo. La plupart des postulants sont issus de l’UÇK.

- Bernard Kouchner rouvre la poste de Pristina.

- 5 000 personnes manifestent contre Slobodan Milosevic et le général Nebojsa

Pavkovic à Valjevo (sud-ouest de Belgrade). Au cours du meeting, l’archevêque Arteminje déclare " Nous avons perdu le Kosovo parce que Milosevic a voulu résoudre le problème par la force ", puis il invite la foule à envoyer Milosevic comparaître à La Haye. La police n’est pas intervenue.

- Visite du ministre des Affaires étrangères macédonien à son homologue yougoslave. C’est le premier contact ministériel entre les deux pays depuis le début de l’année.

- S’appuyant sur les conseils de l’économiste américain, Steve Hanke, le président monténégrin indique que son pays est prêt à battre sa propre monnaie.

- Visite en Russie du président monténégrin, Milo Djukanovic. Dans le conflit qui oppose Djukanovic à Milosevic, la Russie a désormais changé de camp.

- Début des exercices électroniques de l’OTAN à Yavorovsky (Ukraine). Jusqu’au 15 août, 21 nations participent à une simulation de guerre inspirée des derniers événements du Kosovo.

- Le Conseil atlantique ne parvient pas à désigner un successeur à Javier Solana. L’unique candidature, celle du britannique Georges Robertson, est rejetée par la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas, qui y voient une hégémonie des grandes puissances sur les petites. La réunion est reportée.

- Arrestation en Bosnie de Radomic Kovac, un criminel de guerre recherché par le TPIY pour des actes commis en 1992-93.

Mardi 3 août 1999

(52e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- La Ligue démocratique du Kosovo d’Ibrahim Rugova accepte de siéger au Conseil provisoire du Kosovo, où elle disposera de deux sièges. La Démocratie chrétienne, qui n’était pas encore représentée, obtient un siège de Bernard Kouchner.

- Le Haut commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés proteste contre le relèvement des droits de douanes perçus par la Macédoine sur l’aide humanitaire transitant sur son sol.

- Selon la revue britannique " Jane’s Defence Weekly " la Russie aurait livré des missiles antiaériens à la Serbie juste avant le début de la campagne aérienne de l’OTAN.

- Le président albanais, Rexhep Meidani, et de nombreux officiels inaugurent le chantier du tronçon autoroutier Rrogozhine-Elbasan, partie intégrante du 8e corridor.

- Dans une lettre à la présidence du tribunal pénal international, le ministre de la justice croate dément les allégations du procureur Gregory Kehoe selon lesquelles la Croatie aurait conclut un pacte avec la RFY pour se partager la Bosnie-Herzégovine.

- La Banque mondiale verse 7,3 millions de dollars à la Croatie pour le renforcement de son secteur privé.

- Visite en Macédoine du Premier ministre taiwanais, Vincent Siew, et de 160 chefs d’entreprise. Taiwan entend faire de la Macédoine sa tête de pont commerciale en Europe.

- La Republika Srpska dénonce le traité de paix Croato-bosniaque signé lors du sommet de Sarajevo. Elle ne reconnaît pas le tracé des frontières.

Mercredi 4 août 1999

(53e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- Le procureur adjoint du Tribunal pénal international, Graham Blewitt, déclare qu’une information judiciaire pourrait être ouverte s’il s’avérait que l’UÇK organise effectivement le nettoyage ethnique du Kosovo.

- Annulation de la visite au Kosovo de la délégation taiwanaise, conduite par le Premier ministre, Vincent Siew. La KFOR se déclare incapable d’assurer sa sécurité. En rétorsion, Taiwan réplique que les 300 millions de dollars d’aide promis ne seront versés qu’après l’accomplissement d’un voyage officiel au Kosovo.

- Début des opérations de déminage de la frontière albano-kosovare.

- Publication du rapport de la mission d’expertise des Nations Unies sur les dommages écologiques subis par le Kosovo et la Serbie. Des traces de toxiques, notamment de mercure, ont été trouvées en grande quantité. Des mesures de protection des populations sont à l’étude.

- Alors que les consultations se poursuivent en vue d’un remaniement ministériel en Yougoslavie, le Mouvement du renouveau serbe et le Parti des Hongrois de Vojvodine ont officiellement refusé de participer à la nouvelle coalition. Le Parti socialiste démocratique de Milo Djukanovic a, quant à lui, boycotté la consultation. L’impossibilité de reconstituer une coalition gouvernementale pourrait conduire à la tenue d’élections en novembre que l’opposition espère mettre à profit pour mettre fin au mandat de Slobodan Milosevic.

- L’ambassadeur américain Richard Gerlbard rencontre en secret les dirigeants des diverses formations d’opposition serbes dans un village côtier du Monténégro. Une réunion a rassemblé l’Alliance pour le changement, le Parti social démocrate, la Ligue civique, en présence de l’ancien gouverneur de la Banque centrale de Serbie, Dragoslav Avramovic. Un entretien séparé a eu lieu avec Vuk Draskovic du Mouvement pour le renouveau serbe. L’ambassadeur Richard Gelbard avait déjà organisé une rencontre de ce type le 12 juin pour préparer le renversement de Milosevic. Il avait alors offert 9 millions de dollars à ceux qui accepteraient de l’aider. Il disposerait désormais de moyens beaucoup plus importants et soutiendrait le projet d’une marche sur Belgrade, le 19 août, jour de la Transfiguration pour les orthodoxes.

- La police spéciale albanaise prend le contrôle du port de Durrès lors d’une gigantesque opération anti-mafia.

- Une violente fusillade fait trois morts et de nombreux blessé à Tropoje (Albanie). dans un premier temps, on croit à un règlement de comptes mafieux, puis le ministre de l’Intérieur évoque une manipulation des services secrets yougoslaves.

Jeudi 5 août 1999

(54e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- L’actuel ministre de la Défense britannique, Georges Robertson, est désigné secrétaire général de l’OTAN.

- Le Sénat des États-Unis confirme la nomination de Richard Hoolbroke au poste d’ambassadeur auprès des Nations Unies, par 81 voix contre 16. Pendant quatorze mois, M. Hoolbroke avait été l’émissaire du président Clinton pour les Balkans.

- Le gouvernement monténégrin rend public un projet de transformation de la République fédérale de Yougoslavie en une Union de la Serbie et du Monténégro. Chacun des deux États conduirait sa propre politique étrangère et disposerait de son armée. Le département d’État américain soutien immédiatement ce projet qu’il qualifie de " mesuré ".

- Le procureur du tribunal militaire lève les charges pesant contre Zoran Djindjic, leader du Parti démocratique, poursuivi pour désertion.

- A Rome, conférence de presse commune du ministre italien des Affaires étrangères, Lamberto Dini, et du leader du Mouvement du renouveau serbe, Vuk Draskovic

- Visite en Italie du Premier ministre albanais, Pandeli Majko.

- Journée fériée en Croatie pour l’anniversaire de " l’Opération tempête " de

reconquête et de nettoyage ethnique de la Krajina.

- Chypre saisit l’Assemblée générale des Nations Unies au sujet des violations de son espace aérien par l’armée de l’air turque.

Vendredi 6 août 1999

(55e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- La Macédoine abroge les taxes douanières sur les camions humanitaires.

Samedi 7 août 1999

(56e jour d’administration du Kosovo par l’UNMIK)

- Des albanophones tentent de pénétrer en force dans la partie serbophone de Mitrovica. Ils en sont empêchés par la gendarmerie française. Selon nos correspondants sur place, l’UÇK aurait réglé des tirs de roquettes pour menacer l’hôpital situé en zone serbophone.