L’instabilité est consubstantielle au phénomène sectaire, comme elle l’est à toute forme d’organisation plus ou moins clandestine, plus ou moins avouable dans ses buts.

Elle se manifeste de deux manières : par le renouvellement des adhésions à l’intérieur des mouvements, et par les modifications structurelles de ces derniers.

1.- LE RENOUVELLEMENT DES ADHESIONS A L’INTERIEUR DES MOUVEMENTS

Certains sociologues se sont élevés contre l’idée communément admise de l’embrigadement sectaire et, tout au contraire, estiment que les sectes connaissent un " turn over " important. L’un d’eux l’explique par " le besoin d’électrochoc et de nouveau départ " qui anime les personnes entrant dans une secte. Une fois cette expérience accomplie, les mêmes personnes souhaiteraient, après un certain temps, se libérer de l’emprise de la secte et " resocialiser " leur existence.

La Commission a, pour sa part, observé que le profil des groupes-cibles des mouvements sectaires évoluait avec le temps. Il y a une trentaine d’années, le recrutement sectaire s’opérait principalement chez des adolescents et des jeunes adultes qui désiraient vivre en communauté au service de certains idéaux, par exemple chez Moon ou chez Les Enfants de Dieu. Il y a vingt ans, les organisations sectaires, notamment la Scientologie et Bhagwan, se sont mises à valoriser l’individualisme et la recherche du " moi ", s’adressant à des personnes un peu moins jeunes (autour de la trentaine).

Dans les années les plus récentes, les mouvements nouvel-âge, guérisseur et apocalyptique se sont adressés à des personnes plus âgées et surtout beaucoup plus vulnérables.

On assiste aussi, de la part des mouvements sectaires, à des initiatives originales pour approcher le public et diversifier les cibles de recrutements.

Le Mouvement raëlien a proposé, sur Internet, l’attribution à chaque individu, y compris aux nourrissons qui " créent un potentiel d’échanges ", d’un revenu minimum d’existence (RME).

Une de ses filiales, domiciliée aux Bahamas et dénommée Valiant Venture Ldt, offre une assistance scientifique aux parents désirant avoir un enfant qui serait le clône de l’un deux.

La population carcérale, les chômeurs et les populations immigrées constituent également des cibles dorénavant privilégiées :

- La Scientologie, par sa filiale l’association Criminon, a proposé à des détenus des cours gratuits par correspondance ;

- 

- Les associations de chômeurs ont été approchées dans plusieurs régions notamment par Les Pèlerins d’Arès, Le Parti Humaniste et le mouvement Sri Sathya Saï, qui proposent des formules particulières pour combattre le chômage ;

- 

- Des communautés maghrébines ont pu, en plusieurs endroits, bénéficier des enseignements des Témoins de Jéhovah, qui organisent des assemblées où les propos sont traduits en langue arabe.

- 

2.- LA TRANSFORMATION DES MOUVEMENTS

Afin de déjouer les contrôles que les pouvoirs publics peuvent mettre en œuvre, les mouvements sectaires se transforment avec une facilité déconcertante. Les sectes les plus performantes dans les activités frauduleuses sont passées maîtresses dans l’art d’abandonner leurs habits anciens et de faire peau neuve.

D’autres modifications interviennent à la suite des conflits et des scissions qui montrent l’extrême mobilité du phénomène.

Les exemples sont nombreux. On citera ici, à titre d’illustrations, quelques cas représentatifs du phénomène :

- HUE (Human Universal Energy) après avoir, semble-t-il, traversé une période de crise s’est transformé en SHY (Spiritual Human Yoga) et poursuit les mêmes activités ;

- 

- La scission de ECK (Energo-Chromo-Kinèse) provoquée par la séparation du couple de gourous, Mme Danièle Drouant et M. Patrick Véret, a débouché sur la création de deux mouvements, l’un dont relèvent plusieurs associations qui elles-mêmes disparaissent et renaissent sous d’autres formes et l’autre, plus discret, qui conserve une petite mouvance templière et déploie une activité dans le contrôle de laboratoires pharmaceutiques ;

- 

- La méthode Silva a suivi un parcours tortueux. Reprise, en 1992, par une SARL " Méthode de contrôle mental ", elle a disparu en 1997 pour réapparaître dans le cadre d’une association " Mieux être alpha " qui a déclaré à la Commission ne plus être en activité. Le mouvement dispose par ailleurs de plusieurs correspondants en France, mais a fait l’objet d’une scission, avec la création de l’association " Au cœur de l’essentiel " ;

- 

- De même, Innergy, installée en France en 1986, puis dissoute en 1992, est réapparue à Nice en 1993 sous le nom de Phylae SDP. Parallèlement, une autre mouvance intitulée Reliance a été créée en 1992. Elle est devenue " L’Homme en devenir " en 1995, puis a été radiée du registre du commerce en avril 1999 ;

- 

- Prima Verba, dernier nom connu d’un mouvement qui change systématiquement et régulièrement d’appellation et d’adresse, et qui a ainsi succédé à " Perle de Lumière ", précédée par " La Perle Bleue " et antérieurement encore par " La Route du Soi ", poursuit ses activités mais en ayant fermé son adresse commerciale sans en communiquer de nouvelle ;

- 

- La secte ufologique " Star light " s’est transformée en " Protection et sécurité " ;

- 

- Bhagwan International Fondation s’est muée, à la suite du rapport de 1995, en New Sannyas Fondation, secte syncrétique à tendance nouvel-âge ;

- 

- Le mouvement ufologique Iso-Zen, créé il y a une vingtaine d’années, s’est ensuite transformé notamment en Siderella, en Galacteus, et en Azur mieux-être, association qui a déclaré à la Commission ne plus exercer d’activité ;

- 

- La secte Thabitha’s Place, à la suite du décès d’un enfant intervenu dans la communauté, est devenue " La Ferme " ;

- 

- " Les enfants de Dieu " sont devenus " la Famille ".

- 

D’autres mouvements procèdent par ailleurs à des réorganisations ou des transferts d’activités :

- Les Témoins de Jéhovah ont regroupé la quasi-totalité de leurs activités à Louviers, dans l’Eure, ne laissant à Boulogne-Billancourt que des boîtes à lettres et quelques locaux peu utilisés. En revanche, ils ont décidé de transférer l’activité d’imprimerie, pour des raisons, selon eux, de rationalisation économique, au Royaume-Uni ;

- 

- La structure internationale du Patriarche a transféré son siège en Suisse ;

- 

- Après avoir dû fermer deux établissements scolaires privés hors contrat, l’Ecole de l’Éveil et l’Ecole du Mont-Louis, la Scientologie a investi un nouvel établissement, l’Institut Aubert.

- 


Source : Assemblée nationale. http://www.assemblee-nationale.fr