(toutes structures confondues ; montants incluant les rappels, les majorations et les intérêts de retard ; la période contrôlée est mentionnée entre parenthèses)

(en millions de francs)

Nom de la secte

Impôts directs

(y compris pénalité pour distribution occulte de revenus)

TVA

Taxe professionnelle

Droits d’enregistrement

Autres

TOTAL

AMORC

88,6

(1989 - 1990)

29,2

(1989-1990 puis 1992-1994)

- 

- 

0,2

(1989-1990 puis 1992-1994)

118 (1)

Au cœur de la communication (ACC)

1,3

(mi 1993 - mi 1996)

- 

- 

- 

- 

1,3 (2)

Dianova - Le Patriarche

1,7

(1994-1996)

- 

- 

- 

- 

1,7

Energo Chromo Kinèse (3)

0,8

(1995 - 1997)

2,2

(id)

0,09

(id)

- 

- 

3,1

Fédération d’Agrément des Réseaux

310,2

(périodes différentes selon l’organisme comprises entre 1985 et 1995)

27,9

(id)

0,05

(id)

0,4

(id)

20,6

(id)

359,2

Human Universal Energy

0,2

(1991 - 1993)

0,02

(id)

- 

- 

- 

0,2 (4)

Krishna

57,7

(1982 - 1983)

2,3

(id)

- 

- 

- 

60,1

Le Mandarom

2,1

(1994 - 1995)

1

(id)

- 

9,8

(id)

- 

12,9

Mahikari (1)

0,5

(1995)

0,5

(id)

- 

- 

- 

1

Mouvement raélien

1,2

(1987-1989)

0,3

(id)

- 

- 

- 

1,5

ORKOS

1,4

(1994 - 1996)

0,1

(id)

- 

- 

- 

1,5

Prima Verba

2,8

(période non communiquée)

0,4

(id)

- 

0,04

(id)

- 

3,2

Scientologie

69,8

(périodes différentes selon l’organisme, comprises entre 1981 et 1989)

59,7

(id)

0,1

(id)

- 

10,9

(id)

140,5 (2)

Soka Gakkaï

17,8

(1987 - 1991)

1

(id)

2,3

(id)

0,02

(id)

0,07

(id)

19,5

Témoins de Jéhovah

7,3

(1992 - 1996)

- 

- 

297,4

(1993 - 1996)

2,5

(1993 - 1995)

307,2

Tradition Famille Propriété

12,4

(1986 - 1992)

- 

- 

1,6

(id)

14

Les principales infractions fiscales relevées concernent la taxation d’activités associatives non déclarées qui constituent l’aspect le plus connu de la fraude fiscale sectaire. On relève par ailleurs des infractions dans les déclarations des résultats des sociétés filiales, ainsi qu’un recours fréquent à la distribution occulte de revenus.


Source : Assemblée nationale. http://www.assemblee-nationale.fr