Le " Département protection sécurité " ou DPS est le service d’ordre du Front National. Il est organisé comme une milice armée et dirigé par un ancien officier parachutiste : Bernard Courcelle.

Sous ses ordres sont placés 6 coordonnateurs de zone contrôlant 22 responsables régionaux dont dépendent 95 responsables départementaux qui, eux-mêmes, encadrent 1 700 "bénévoles".

Il comprend des "sections d’élite" : les unités mobiles d’intervention ou UMI regroupant notamment d’anciens membres du SAC ou de l’OAS.

le DPS s’est illustré récemment à :

- Montceau-Les-Mines (25-10-96) : les hommes du DPS, casqués et équîpés de boucliers, interviennent contre des manifestants hostiles au FN

- Strasbourg (29-03-97) : 4 membres du DPS sont inculpés pour sêtre fait passer pour des policiers auprès de 2 manifestants anti-FN : interpellation, fouile musclée ... D’autres ont été remarqués en train de photographier les manifestants.

- Mantes-La-jolie (30-03-97) : devant les caméras de la télévision, Le Pen entouré de membres du DPS agresse la candidate du parti socialiste aux législatives, Annette Peulvast-Bergeal.

LE DPS CONSTITUE UNE MENACE POUR LES LIBERTES PUBLIQUES. DEFENDONS-LES.

Pour cela, complétez et envoyez rapidement la carte-lettre jointe au député toulonnais Robert GAIA ou au député républicain varois de votre choix.

De votre participation active dépend le succès de cette action.

Merci.

Président : Claude LOISY

BP 2143 83062 TOULON Cedex

Téléphone - Répondeur - Télécopie : 04 94 92 17 89

Dossier du Réseau Voltaire

"Le DPS : une milice contre le République"