JPEG - 25.7 ko

Le Hezbollah, mouvement social d’inspiration musulmane, souvent comparé à celui de la théologie de la libération en Amérique latine, est devenu une organisation armée après l’invasion du Liban par Israël. Il a considérablement évolué en une vingtaine d’années et est aujourd’hui un partenaire de la France. Ainsi, son secrétaire général était-il l’invité de Jacques Chirac au sommet de la francophonie, fin octobre 2002. Engagé dans des actions de résistance armée face à l’empire états-unien et à la colonisation des territoires palestiniens occupés, le Hezbollah a été qualifié par le département d’État « d’organisation terroriste » et désigné comme une cible a détruire.

Thierry Meyssan, président du Réseau Voltaire, a été reçu récemment par la direction du Hezbollah. Les entretiens ont porté sur les moyens de résister à l’impérialisme du gouvernement Bush. Divers points ont été abordés, notamment les attentats du 11 septembre, les projets états-uniens de démantèlement de l’Irak, le projet Perle de déportation des Palestiniens, le faux attentat islamiste contre un pétrolier français au Yémen.