Patrimoine culturel iraquien : Première mission de l’UNESCO à Bagdad du 15 au 20 mai 2003

A l’initiative du Directeur général de l’UNESCO, et suite aux recommandations du groupe d’experts internationaux réunis le 17 avril au Siège de l’Organisation et le 29 avril au British Museum à Londres, une mission d’experts s’est rendue à Bagdad du 15 au 20 mai 2003 afin de préparer un premier rapport sur l’état du patrimoine culturel iraquien.  Conduite par le Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la Culture, M. Mounir Bouchenaki, cette mission est composée du Directeur du British Museum, M. Neil Mac Gregor, du Directeur du Centre iraquo-italien de conservation des monuments, M. Roberto Parapetti, du Chef de la mission archéologique japonaise en Iraq, M. Ken Matsumoto ainsi que de M. John Russell, professeur d’archéologie du Proche-Orient à l’Université du Massachusetts. Elle a été organisée en étroite coopération avec le Cordonnateur des Nations Unies pour la sécurité et l’assistance humanitaire en Iraq, M. Ramiro Lopes da Silva, les autorités américaines et les responsables iraquiens du musée de Bagdad.

Au cours de cette mission, l’équipe d’experts s’est concentrée sur les questions de vol d’objets culturels, la préparation d’un inventaire pour le Musée de Bagdad et la mise au point d’un plan d’action visant à remettre en état les principales institutions culturelles de la ville, et, en particulier, à donner au personnel du musée les moyens de reprendre leurs activités.

Le samedi 17 mai, une réunion de travail s’est tenue au Musée de Bagdad, en présence de la Directrice du Musée, Mme Selma Nawala Mutawalli, du Directeur de recherche, M. Donny George et du Directeur général du département iraquien des antiquités, M. Gaber Khalil. L’Ambassadeur Piero Cordone, qui a été désigné par les autorités américaines administrateur civil pour le patrimoine iraquien, a participé à cette réunion. Soulignant le rôle essentiel de l’UNESCO dans la réhabilitation du patrimoine culturel iraquien, M. Cordone a fait part de son entière disponibilité pour faciliter la tâche de l’Organisation en la matière.

Par ailleurs, M. Francis Dubois, Résident Coordonnateur du PNUD à Bagdad a assuré l’UNESCO du concours du PNUD pour la réhabilitation du patrimoine culturel iraquien.

Dans la journée du 18 mai, une nouvelle séance de travail s’est tenue avec les responsables et le personnel du département iraquien des antiquités auxquels l’UNESCO a remis une aide financière d’urgence afin de leur permettre de reprendre leurs travaux. La mission s’est ensuite rendue à la Mosquée Adhamya, lieu où se trouve le tombeau de l’un des quatre fondateurs de l’école islamique, Abou Hanifa. Enfin, les membres de la mission ont effectué une visite des archives nationales, du Centre des manuscrits et de la Bibliothèque de Bagdad.

Les résultats de cette première mission permettront également d’enrichir la future base de données internationale sur les objets volés en Iraq dont la création a été décidée au cours de la réunion qui s’est tenue les 5 et 6 mai derniers au Siège d’INTERPOL à Lyon (France). La coordination scientifique de cette base de données a été confiée à l’UNESCO.

Source : UNESCO