Aide budgétaire directe à l’Autorité palestinienne : le groupe de travail commence ses travaux

    Un groupe de travail parlementaire institué pour enquêter sur d’éventuelles utilisations abusives de l’aide directe fournie au titre du budget communautaire à l’Autorité palestinienne a tenu sa réunion constituante mercredi soir à Strasbourg. Ce groupe de travail élaborera un rapport pour la fin de cette année sur "le contrôle de l’assistance budgétaire fournie à l’Autorité palestinienne" pendant la période allant de novembre 2000 à décembre 2002.

C’est le 13 mars 2003 que le PE a décidé de créer ce groupe de travail à la suite d’allégations continuelles selon lesquelles l’argent de l’UE servait au financement de livres scolaires palestiniens incitant à la haine contre Israël, voire au terrorisme.

En septembre 2000, le gouvernement israélien a suspendu le transfert des revenus fiscaux mensuels collectés au profit de l’Autorité palestinienne. Le Conseil "Affaires générales" a décidé, de commun accord avec les bailleurs de fonds internationaux, d’aider l’Autorité palestinienne à faire face au manque de fonds afin d’assurer le fonctionnement de son administration, ce qui inclut la fourniture de services de base. Entre novembre 2000 et décembre 2002, le montant total versé par l’UE en aide budgétaire directe s’est élevé à 246,3 millions d’euros. Israël a procédé au paiement d’arriérés à partir de juillet 2002 et a repris les transferts au profit de l’Autorité palestinienne en décembre 2002.

Le groupe de travail est composé de membres de la commission des Affaires étrangères, de la commission des Budgets et de celle du Contrôle budgétaire et est coprésidé par M. Armin LASCHET (PPE-DE, D), M. Terry WYNN (PSE, RU) et Mme Diemut THEATO (PPE-DE, D). Les autres membres du GT sont MM. Bas BELDER (EDD, NL), Gianfranco DELL’ALBA (NI, I), Salvador GARRIGA POLLEDO (PPE-DE, E), Joost LAGENDIJK (Verts/ALE, NL), la Baronne NICHOLSON (ELDR, RU), Mme Francisca SAUQUILLO PÉREZ DEL ARCO (PSE, E), M. Jonas SJÖSTEDT (GUE/NGL, S), MM. Johannes SWOBODA (PSE, A), Charles TANNOCK (PPE-DE, RU) et Franz TURCHI (UEN, I).

Source : Parlement européen