Réseau Voltaire
11 Mai 1983

L’Église catholique admet que la terre tourne...

+

Annoncée lors d’un discours du pape Jean-Paul II deux jours auparavant, devant un parterre de Prix Nobel, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (ex-Inquisition), réhabilite le savant astronome Galileo Galilei. L’Église ne reconnaît pas s’être trompée, mais annule sa condamnation, 350 ans auparavant, en 1633, pour vice de forme. Galilée, inventeur de la lunette astronomique, avait été arrêté sur ordre du Pape Urbain VIII et obligé, pour sauver sa vie, de répudier les résultats de ses découvertes : la Dynamique, l’analyse expérimentale ou bien la constatation que la Terre tourne autour du Soleil. Il s’était rétracté tout en disant, tout bas selon la légende, « E pur, si muove ! » (et pourtant, elle tourne !). Emprisonné jusqu’à la fin de sa vie à Florence, Galilei écrit, avant sa mort « Je ne peux pas croire que le Dieu qui nous a dotés d’esprit, de raison et d’intelligence puisse être le même Dieu que celui qui nous interdit de nous en servir. »

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.