Réseau Voltaire
14 mai 2004

Emmett Till, mort pour « l’honneur de la race blanche »

+

En août 1955, l’adolescent noir Emmett Till de Chicago rend visite à sa famille dans le Mississipi. Dans la petite ville de Money où rien n’a changé depuis la fin de la Guerre civile, ce jeune noir de 14 ans, élégant et rieur détonne parmi ses cousins habitués à baisser les yeux devant un blanc. De plus, asthmatique, Emmet a une respiration sifflante. C’est ainsi qu’il est accusé par une jeune femme blanche, Caroline Bryant de lui avoir manqué de respect en la sifflant dans la rue. La nuit même, le mari et le frère de Mme Bryant enfonçent la porte de la maison de l’oncle d’Emmet et enlèvent le garçon dans son lit. Son corps torturé et mutilé est retrouvé dans la rivière. Les assassins ne se cachent pas et se vantent d’avoir « rétabli l’honneur de la race blanche ». Ils sont par la suite acquités par un jury 100% blanc qui déclare qu’il faut « préserver la civilisation blanche contre les hordes nègres ». Le FBI refuse d’enquéter et l’État Fédéral laisse faire. Quelques années plus tard, les assassins raconteront en détail dans un article de Look Magazine, les tortures qu’ils ont fait subir à Emmett. Il faudra attendre le 14 mai 2004, 60 ans plus tard, pour que le procureur du Missisipi annonce enfin l’ouverture d’une enquête criminelle...

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.