Réseau Voltaire

Le trafic de drogue en Afghanistan soutenu par la mafia étrangère

| Téhéran (Iran)
+

La mafia de la drogue semble avoir pris le dessus dans la lutte qui l’oppose au gouvernement afghan. Lors d’une conférence de presse tenue mardi à Kaboul, le Porte-parole du gouvernement, Karim Rahimi, a reconnu l’échec des politiques anti-drogues menées par les autorités politiques, qui, au lieu de combattre efficacement les réseaux de trafic internes et internationaux, ont ruiné les agriculteurs. Notons que depuis la chute des Talibans en 2002, les Etats-Unis et la Grande Bretagne parainnent la lutte contre le narcotrafic en Afghanistan. Or, depuis cette date, le pays connaît une hausse exponentielle des cultures du pavot. Selon une récente enquête, la quantité de drogues produite actuellement en Afghanistan serait 25 fois supérieure à celle que produisait le pays sous les Talibans.

Source
IRIB, service français (Iran)
Pour les programmes et heures de diffusion, consulter le site internet.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.