Réseau Voltaire

« Beyrouth attend alors que les maîtres syriens envoient leur allié du Hezbollah dans la bataille »

+

En envoyant le Hezbollah attaquer des soldats israéliens, la Syrie a relancé la guerre dans un pays qui était pourtant en voie de stabilisation. Israël tient le gouvernement impuissant du Liban comme responsable alors qu’il ne peut pas contrôler le Hezbollah.
Cette attaque du Hezbollah est un message de la Syrie : le Premier ministre libanais croit peut-être qu’il gouverne, mais c’est Bashar El Assad qui a le droit de vie ou de mort sur ce pays. Damas fait le pari que les décideurs internationaux se tourneront vers lui pour régler le problème libanais. Mais ce calcul pourrait se révéler faux et mener à une escalade régionale si Israël attaque la Syrie. Et pourtant, il est probable que tout cela se terminera par un échange de prisonniers comme il y en a eu par le passé.
Pour la première fois, Israël fait face à deux ennemis islamistes au Liban et à Gaza au lieu des résistances nationalistes. Le Hamas nie que l’action était coordonnée, mais le Hezbollah a dû profiter des troubles à Gaza pour frapper. Quoi qu’il en soit, la Syrie est encore une fois la clé.

Source
The Independent (Royaume-Uni)

« Beirut waits as Syrian masters send Hezbollah allies into battle », par Robert Fisk, The Independent, 13 juillet 2006.

Robert Fisk

Robert Fisk Journaliste et écrivain, Robert Fisk est le journaliste vedette et le correspondant au Proche-Orient du quotidien britannique The Independent. Il est l’auteur de Pity the Nation : Lebanon at War et de The Great War for Civilisation : the Conquest of the Middle East.

 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.