Réseau Voltaire
13 novembre 1974

Karen Silkwood, victime de la mafia nucléaire

+

En 1974, les lobbies de l’atome dans le monde occidental sont inquiets. Partout, des mouvements anti-nucléaires prennent de l’ampleur et demandent plus de transparence. Aux États-Unis, le très puissant Sierra Club vient de demander une enquête parlementaire sur les pratiques des compagnies privées d’électricité et leur non-respect des consignes de sécurité. À Crescent, dans l’Oklahoma, Karen Silkwood est chimiste à l’usine nucléaire Kerr-McGee. Déléguée syndicale, elle est scandalisée par les risques que courent les ouvriers et mène une enquête sur les nombreux accidents qui ont été cachés au public. Le soir du 13 novembre, elle a rendez-vous avec un journaliste pour une interview. Un véhicule lui barre soudain la route et la percute violemment. Elle meurt dans l’épave de sa voiture tandis que des inconnus embarquent son sac et son carton de dossiers. Le FBI conclura qu’il s’agissait d’un accident... mais enverra quand même trois agents le lendemain matin fouiller son appartement. La société Kerr-McGee était un des principaux financeurs de la campagne du gouverneur de l’Oklahoma.
L’affaire sera portée à l’écran par Mike Nichols et Meryl Streep, en 1983.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.