La Commission des Affaires étrangères du Sénat est prête à voter concernant la nomination de John Bolton à l’ONU. Les démocrates voteront contre et on s’attend à ce que les Républicains votent oui. Toutefois, depuis deux semaines, les premiers ont lancé une campagne de calomnie contre le sous-secrétaire d’État. En fait, alors que les sénateurs vont voter, ils doivent garder en tête les éléments suivant :
- John Bolton travaille depuis des années sur des sujets en rapport avec sa future assignation.
- Cette expertise lui a fait prendre des positions lucides sur l’ONU. Il a raison de dire que l’ONU a rarement été unie sur les objectifs que lui avait confié ses fondateurs à l’origine. Par contre, les principales réussites des Nations Unies ont eu lieu quand les opérations étaient dirigées par Washington. Il faut un homme qui garde ces idées en tête pour réformer l’ONU.
- Bolton est un fervent défenseur des politiques de George W. Bush au département d’État. Cela lui a valu beaucoup d’ennemis qui veulent aujourd’hui sa perte.
Bolton est parfait pour le poste. Il est compétent, tenace et il a l’habitude de gérer des institutions hostiles au président Bush.

Source
Washington Times (États-Unis)
Propriété du révérend Sun Myung Moon (Église de l’Unification).

« The Bolton vote », par Frank J. Gaffney Jr., Washington Times, 19 avril 2005.