La Guerre froide nous a laissé avec un stock d’armes nucléaires massif dont nous n’avons plus besoin, que nous ne pouvons plus utiliser ou maintenir tel quel. Toutefois, la communauté d’experts s’accroche à l’idée d’une couverture nucléaire pour un futur incertain. Ces mêmes experts demandent désormais la création d’armes nucléaires à forte capacité de pénétration terrestre. Le vrai problème est que nous n’avons aucune stratégie nucléaire cohérente. Avant de décider quoi que ce soit, il faut organiser un débat national sur le rôle des armes nucléaires et leur contribution à notre défense. L’environnement international a changé et nous ne sommes plus dans les années 80 ou 90.
Pour stimuler le débat national, je voudrais présenter une série de remarques :
- Les États-Unis doivent continuer à posséder des armes pour se protéger.
- Nos capacités nucléaires sont surestimées en raison de l’âge de notre arsenal.
- La possession d’un important stock d’armes anciennes est moins importante que celle de quelques d’armes perfectionnées.
- Je pense que nous devrions intégralement retirer du service nos armes anciennes pour les remplacer par de nouvelles, en plus petites quantité.
- En réduisant le nombre d’armes, on réduit la probabilité qu’elles tombent entre de mauvaises mains.
- La Russie devrait nous imiter.
- Il faut accompagner notre nouvelle stratégie nucléaire d’un retour aux principes du Traité de non-prolifération en les adaptant au monde moderne.
- Il est inutile de faire des tests avec nos vieilles armes.
Ces mesures permettraient de faire des économies tout en nous défendant mieux.

Source
Washington Post (États-Unis)
Quotidien états-unien de référence, racheté en août 2013 par Jeff Bezos, fondateur d’Amazon.

« Toward a Nuclear Strategy », par John J. Hamre, Washington Post, 2 mai 2005.