JPEG - 20 ko

La déclaration suivante a été communiquée par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, é la suite du massacre de Majer (Zlitan) :

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par les rapports faisant état d’un nombre inacceptable de victimes civiles dans le conflit en Libye. Il exprime ses sincères condoléances et sa solidarité au peuple libyen, en particulier ceux ayant perdu des proches lors des récentes attaques menées dans le pays. Le Secrétaire général appelle toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue afin de réduire au minimum les pertes en vies humaines.

Il réitère une fois encore sa ferme conviction qu’il ne peut y avoir de solution militaire à la crise libyenne. Un cessez-le-feu lié à un processus politique qui permettrait de répondre aux aspirations du peuple libyen est le seul moyen viable de parvenir à la paix et la sécurité en Libye.

Le Secrétaire général exhorte toutes les parties à coopérer immédiatement avec son Envoyé spécial, M. Abdel-Elah Al-Khatib, et à répondre de manière concrète et positive aux propositions qu’il leur a présentées, afin de mettre fin au bain de sang dans le pays.