Réseau Voltaire

Netanyahu interdit à ses ministres de parler de la Syrie

+

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a donné instruction à ses ministres de cesser toute déclaration relative à la Syrie, a indiqué la radio militaire israélienne, le 28 avril 2013.

Les récentes déclarations du vice-ministre des Affaires étrangères, Zeev Elkin, appelant à intervenir contre les armes chimiques syriennes ont été interprétées comme une tentative de faire pression sur Barack Obama.

Israël a joué un rôle depuis le début du « printemps arabe » en Syrie, notamment en matière de diffusion d’armes. Il s’agissait de « saigner » le pays. Cependant, la prise de contrôle des groupes armés par Al-Qaida modifie profondément la donne. L’armée arabe syrienne a laissé sans contrôle la frontière israélienne, laissant les jihadistes s’installer à proximité des habitations israéliennes.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.